R.A. Nicholson - "Rumi"




Jamais, en vérité, l'amant ne cherche sans que le cherche sa bien-aimée.
Lorsque l'étincelle de l'amour a jailli dans ce coeur-ci, sache qu'il y a de l'amour dans ce coeur-là.
Lorsque l'amour de Dieu croît dans ton coeur, nul doute que Dieu n'ait pour toi de l'amour.
Une main ne peut applaudir sans le concours de l'autre main.
La Sagesse divine est destin et le décret nous a faits amants l'un de l'autre.
De par cette pré-destination chaque partie du monde est appariée avec sa partenaire.
Au regard des sages, le Ciel est homme et la Terre femme : la Terre nourrit ce que le Ciel répand.
Lorsque la Terre manque de chaleur, le Ciel en dispense; lorsqu'elle a perdu sa fraîcheur et son humidité, le Ciel les restaure.
Le Ciel fait ses rondes, comme un mari se démenant pour l'amour de sa femme.
Et la Terre veille aux soins du ménage : elle se préoccupe d'enfanter et d'allaiter ce qu'elle porte.
Considère la Terre et le Ciel comme doués d'intelligence, car ils accomplissent le travail de créatures intelligentes. S'ils ne se complaisent l'un dans l'autre, pourquoi cheminent-ils ensemble comme des amoureux ?
Sans la Terre, comment la fleur et l'arbre s'épanouiraient-ils ? Que produiraient alors l'eau et la chaleur du Ciel ?
De même que Dieu a déposé le désir dans l'homme et la femme afin que le monde soit préservé par leur union,
Ainsi a-tIl implanté dans chaque partie de l'existence le désir d'une autre partie.
La Jour et la Nuit sont ennemis en apparence, mais tous deux, en fait, poursuivent un seul dessein;
L'un et l'autre unis dans l'amour afin de parfaire leur travail mutuel ;
Sans la Nuit, la nature de l'Homme ne recueillerait aucuns bien, et dès lors, pour le Jour, il n'y aurait rien à dépenser.


(Eibatova Karina - "Views")